La Coopérative participative - La Brasserie du Renard - une Coopérative agréée

Brasserie du Renard > La Brasserie Coopérative

En Belgique, les coopératives doivent recevoir un agrément par le Ministre en charge de l’économie et sont fédérés au sein du Conseil National de la Coopération (CNC)
Cet agrément est nécessaire à une coopérative pour pouvoir ouvrir son capital aux citoyens. La Brasserie du Renard a reçu l’agrément CNC le 30 juin 2015

Pour être agréée, une coopérative doit respecter 7 principes :
Adhésion volontaire et ouverte à tous : tout citoyen qui le désire peut devenir coopérateur de la Brasserie du Renard, sur base volontaire, à condition qu’il respecte les conditions d’adhésion (et en particulier les valeurs) repris dans les statuts
Pouvoir démocratique exercé par les membres : les statuts de la coopérative « Brasserie du Renard » prévoient que toutes les décisions importantes qui engagent la Brasserie à moyen et à long terme doivent être entérinées par l’Assemblé Générale dont fait partie, de droit, tout coopérateur. Son fonctionnement est détaillé dans la partie « fonctionnement de la coopérative Brasserie du Renard »
Participation économique des membres : les coopérateurs ont le droit de participer activement aux activités de la Brasserie (production de bières, dégustations, cueillettes et transformations des fruits, vente des produits, représentation de la Brasserie lors d’évènements, démarchage de nouveaux points de ventes…). Cette participation crée un lien particulier entre la coopérative et ses membres.
Tout coopérateur peut recevoir des dividendes (maximum 6 % du capital investi) et des ristournes sur les bières achetées.
Autonomie et indépendance : la Brasserie du Renard est autonome dans l’organisation de son activité notamment grâce à l’apport financier de ses coopérateurs. Elle est peut organiser ses activités comme elle l’entend dans le respect des lois.
Éducation, formation et information  : la Brasserie du Renard veut jouer un rôle éducatif comme exemple de la viabilité d’une entreprise agroalimentaire qui combine objectifs économiques et finalités sociales
Elle veut également, comme acteur de l’économie locale, sensibiliser les différents acteurs (producteurs, consommateurs,…) à l’intérêt des filières courtes et de la production locale.
Elle veut enfin informer les citoyens quant à l’intérêt du modèle coopératif comme fonctionnement d’une société économique.
Coopérations entre les coopératives : grâce au réseau d’économie sociale et solidaire Get’it de Grez-en-transition, la Brasserie du Renard est en lien avec d’autre projet coopératif sur Grez-Doiceau. De plus la Brasserie du Renard fait partie d’une fédération de coopérative à finalité sociale et coopère avec d’autres coopératives (comme Agricovert par exemple).
Engagement envers la communauté : la Brasserie du Renard veut s’engager envers la communauté en aidant à la mise en place d’une épicerie collaborative et solidaire dans des locaux proches des siens, en mettant en place des systèmes de coopération et de solidarité et en soutenant des projets locaux proche de ses valeurs (comme les groupements d’achat,…)